Pari-Sportif.ch

Billy Walters, la star des paris sportifs

Vous avez bien fait de choisir notre guide car c’est le plus populaire de nos jours en Suisse. Nous même citoyen suisse, nous nous intéressons particulièrement à l’actualité sportive de notre pays mais pas seulement, nous sommes intéressés par tout ce qui se passe sur la planète sport, peu importe le continent.

Et aujourd’hui, nous avons décidé de vous raconter l’histoire de Billy Walters, une des figures incontournables des paris sportifs dans le monde. Nombreux sont ceux qui le considèrent comme le meilleur de tous les parieurs. Propriétaire d’une petite fortune construite durant ses années de jeu, Billy Walters est entré dans la légende de l’univers du pari en réunissant beaucoup de statistiques défiant toute logique. Avant de les découvrir, intéressons-nous un peu au personnage.

Billy Walters

Cet américain est depuis son plus jeune âge plongé dans le milieu des jeux d’argent. On dit même que la première fois qu’il paria, il avait moins de 10 ans. Enfant d’une jeune maman qui ne pouvait pas l’élever, Billy grandi chez sa grand-mère. Une enfance heureuse amène Billy à faire des études et s’épanouir jusqu’à ce qu’il découvre plus en détails le jeu. Il dit même qu’il fut accroc à un moment donné.

Jusqu’à 30/40 ans, il n’a pas vraiment connu le succès mais ensuite, tout s’est très vite arrangé, notamment grâce à son intégration dans le groupe qui va changer sa carrière.

Le tournant dans sa carrière

C’est au début des années 1980 que la carrière de Billy Walters va considérablement changer de niveau. En effet, à cette époque, un groupe de parieurs appelé « Computer Group », emmené par un mathématicien américain, se réuni pour maximiser leur paris grâce à un logiciel mis en place et qui leurs sert à calculer les probabilités pour déterminer les issues des rencontres sur lesquelles ils parient.

A force de gagner, ils sont en 1983 vite rattraper par leur succès, les bookmakers ne voulant plus du tout accepter leurs paris. Il leur faut donc un nouveau visage, ca sera celui de Billy Walters. Celui touchera un pourcentage sur les paris et pourra en plus disposer de toutes les informations du groupe. Il fera donc cela pour le compte du Computer Group mais n’hésite pas à coté à parier pour lui-même. En 1985, alors que l’activité est prospère, le FBI y met fin pensant à tort que c’était des bookmakers illégaux.

Sa route en solitaire

Après que le FBI ait relâché tous les membres du Computer Group, Billy lui continuera sa route en solitaire avec son savoir et ses millions de dollars. Il va vite devenir le parieur le plus respecté des Etats-Unis et même du monde entier avec des coups incroyables comme pas loin de 4 millions de dollars au SuperBowl 2010 par exemple. Parfois, lorsqu’une cote ne lui plait pas, il mise sur l’équipe adverse pour faire monter la cote de son équipe et une fois que celle-ci est satisfaisante, alors il mise encore plus sur l’équipe de son choix. Aujourd’hui, il est à la tête d’un pactole de plus de 15 millions de dollars, il continu de parier car il aime cette activité, bien plus que l’argent que ca lui rapporte.

Son argent, il en profite bien sûr mais reverse aussi beaucoup d’argent aux associations de bienfaisance ce qui fait de lui un parieur apprécié et respecté.