Si t’es dans le move, tu dois parier sur le football !

Pas de secret entre nous. Le football, c’est du sérieux. Et si ce sport est le plus populaire à l’échelle planétaire, c’est qu’il y a une raison. Alors oui, c’est vrai que le football est une discipline corrompue, c’est vrai que le football attise la colère et la violence, c’est vrai que le football exhibe les injustices de ce monde. Le football fait partie des tares de notre société moderne. En fait, le football c’est du gros foutage de gueule. Et pourtant, le football, Dieu que c’est bon ! On peut être fils de milliardaire, plombier ou instituteur, le football rassemble en dépit de ses défauts. Et si le football suscite l’intérêt des pronostiqueurs, c’est avant tout parce qu’il génère un tel engouement qu’on a toujours l’impression de « se sentir vivant » ! Cela se ressent à travers un tas d’émotions : espérance, désespérance, colère, fierté, humiliation et l’envie de gagner. Car oui, on parie aussi en ligne sur le football parce qu’on veut gagner. Alors, prêt à entrer dans la danse footballistique ?

T’es Suisse ? Prouve-le et mise local !

Il est vrai que certains bookmakers de bas étage proposent tout un tas de pronostics délirants : couleur du caleçon de Lionel Messi, longévité approximative du couple Cristiano Ronaldo / Irina Shayk, nombre de frappes style taekwondo exécutées par Zlatan Ibrahimovic dans une saison, tout ça est très amusant mais vous vous rendrez vite compte que ce que l’on aime dans le football, c’est son essence. Le pétrole, le carburant d’un tel sport, ce n’est pas du Gasoil, c’est du Super +. On aime le foot pour ses rivalités et antagonismes, pour ses émotions vivifiantes et pour ses sublimes supportrices, qui sont de plus en plus nombreuses à occuper les stades.

Et si c’est l’essence même du football qui vous intéresse, en tant que joueur suisse, vous devrez immanquablement parier sur notre Super League fétiche, celle qui sent bon le terroir, celle qui affirme notre identité jour après jour. Alors qu’on pouvait être ironique il y a un temps, aujourd’hui, c’est la fierté qui doit nous dominer. La Fédération Suisse de Football propulse tous les ans des joueurs nationaux talentueux sur les devants de la scène. Et les clubs de notre championnat d’élite ne sont pas là pour rigoler, à l’image du FC Bâle, fidèle habitué de la Champion’s League !

La Suisse, anti-européenne ? Mais non !

Enfin… Oui. C’est vrai que la neutralité de notre beau pays sur la scène politique n’engage que nous. Mais on peut s’estimer heureux de pouvoir participer tous les ans aux plus prestigieuses compétitions européennes. Parmi ces dernières, il y a évidemment la Ligue des Champions, que nous avons évoqué plus haut si vous ne souffrez pas de la maladie d'Alzheimer. Nous avons la chance de voir certains de nos clubs tenter leur va-tout lors de ces compétitions. Le FC Bâle, les Young Boys de Berne mais aussi le Grasshopper sont toujours là pour nous représenter et même si la joute n’est jamais gagnée d’avance pour eux ces clubs n’hésitent pas à enfiler leur plus beau casque et armure !

Fort heureusement, nos experts du sport sont là pour vous concocter des petits pronos qui sauront vous guider vers la victoire et des gains réguliers. Vous pouvez les remercier, car ils font ça gratos et ont même la décence de ne pas exiger de pourcentage sur vos bénéfices. C’est ça, être sympa.

Mais dans la vie, il n’y a pas que le foot nous direz-vous

On acquiesce. Regardez plutôt ce qui vous attend :