Parier sur l’e-sport

Attention à la confusion ! Parier sur le sport virtuel et sur l’e-sport, c’est totalement différent ! Le sport virtuel, c’est le sport sur des supports de jeux vidéo (FIFA, PES sur ordinateur ou sur les Playstation), et l’E-sport, c’est parier sur des équipes qui jouent de manière professionnelle aux jeux vidéo (oui, oui, ça existe !). Nouvelle tendance émergente de cette dernière décennie en Europe, nous vous disons aujourd’hui tout sur les paris sur l’e-sport.

Comment fonctionne l’e-sport ?

Ce qu’on appelle l’e-sport est né dans les années 1990 en Corée du Sud. Eh oui, le continent asiatique est réputé pour connaître une avancée technologique avant tous les autres pays. Posséder une console vidéo dans ce pays était tout à fait normal, alors que c’était encore la révolution dans nos contrées occidentales. À l’époque, la coqueluche des jeux vidéo était Starcraft, qui réunissait un noyau de fans qui a commencé à se défier en toute amitié dans des arènes dédiées. Certains visionnaires européens, comme Bertrand Grospellier, joueur de poker de son état, est allé emporter quelques victoires en Extrême-Orient. Au début, comme les échanges de Pokémon pendant les vagues Rouge et Bleu (seuls les vrais savent !), les connexions entre machines étaient filaires. Rien à voir avec aujourd’hui, où les connexions internet séparent les adversaires de milliers de kilomètres !

Quel est le profil de l’e-sportif ?

Je pense que si vous lisez ces lignes, vous avez de fortes chances de faire partie de la génération qui a grandi ou qui est née dans les jeux vidéo. Que vous aimiez les consoles vintages ou d’aujourd’hui, sachez que les joueurs de jeux vidéo qui sont passés professionnels (qui aurait pu prévoir que jouer serait un jour un métier ?) sont dans leurs 20, 30 voire même 40 ans. Même si cela en fait sourire certains, le jeu-vidéo est considéré comme un sport (cérébral, oui, comme les mots fléchés de tante Odile). Les qualités d’un e-sportif sont nombreuses ! Complètement mordu de jeu vidéo, l’endurance et l’esprit d’équipe sont indispensables. La stratégie est importante et il faut savoir être un rapide du clic dans la majorité des jeux acceptés en compétition. Les jeux sont d’ailleurs nombreux. Joués sur ordinateur, et non sur les consoles de salon, on joue sur League Of Legends (LOL pour les intimes), Call of Duty, Hearthstone, Fifa, DOTA 2, et nous espérons, bientôt, sur le tout dernier-né de Blizzard, Overwatch.

Les bookmakers suisses et l’e-sport

Les bookmakers surfent en toute logique sur la vague de ce tout nouveau type de pari qui conquiert un nouveau public, celui des gamers, dont la passion pour les jeux-vidéos n’était pas forcément compatible avec la passion des paris sportifs. Les compétitions d’e-sport sont aujourd’hui très nombreuses, les jeux également, les équipes se développent de plus en plus à travers le monde. Si les bookmakers suisses sont encore minoritaires dans la proposition de pari sur l’e-sport, les Britanniques développe cette nouvelle niche qui deviendra grande ! Betway est un excellent exemple d’opérateur qui apprécie grandement ce nouveau trafic sur son site ! De la même manière, les fournisseurs de paris d’e-sport sont en train de penser ce nouveau système, le marché se développera et nous verrons les leaders du marché apparaître dans quelques années.

Vous savez sur quels sports il est possible de parier sur vos bookmakers préférés ?

Apprenez tout cela sur nos articles suivants :