Djokovic perd l’US Open face à Medvedev et rate le Grand Chelem

Djokovic Medvedev US Open

Battu en finale de l’US Open par Daniil Medvedev (6-4, 6-4, 6-4), Novak Djokovic a manqué l’occasion de réaliser le Grand Chelem sur une année calendaire, un exploit qui n’a plus été réalisé depuis 1969.

Soumis à une énorme pression, le Serbe sort également d’une saison éreintante et n’a pas existé face à son adversaire du soir. De son côté, Daniil Medvedev confirme les espoirs placés en lui.

1
  • 10 CHF sans dépôt
  • 20 disciplines représentées
  • Nombreuses cotes boostées
2
  • Bonus de 50% jusqu'à 100CHF
  • Application mobile intuitive
  • 40 disciplines représentées
3
  • Bonus de 100% jusqu'à 150€
  • Club VIP très avantageux
  • Application mobile efficace

Novak Djokovic, entre fatigue et pression

Dimanche, la finale de l’US Open s’est déroulée sous les yeux d’un spectateur bien particulier : Rod Laver. L’Australien est le dernier joueur à avoir réalisé le Grand Chelem sur une année calendaire en 1969 et le seul à avoir réussi cet exploit depuis le début de l’ère Open. Novak Djokovic avait à son tour l’occasion de marquer l’histoire.

Vainqueur de l’Open d’Australie, Roland-Garros et Wimbledon, le Serbe était tout proche du Grand Chelem. En remportant l’US Open, il serait également devenu le joueur le plus titré dans les tournois du Grand Chelem, lui qui est actuellement à égalité avec Roger Federer et Rafael Nadal (20). Une 28ème victoire consécutive dans les quatre tournois majeurs aurait également constitué un nouveau record.

Djokovic US Open

Le poids de l’histoire s’est néanmoins mué en pression écrasante pour Djokovic. Le Serbe n’a été que l’ombre de lui-même face à Medvedev, son dauphin au classement ATP. Le Russe a survolé les deux premiers sets en étant injouable sur ses jeux de service.

A l’inverse, Djokovic a peiné sur ses premières balles (54%) et paie sans doute sa saison éreintante. Malgré un sursaut dans le troisième set, le Serbe s’est incliné et a terminé la rencontre en larmes, avec sans doute la sensation d’être passé à côté de quelques chose de grand.

Avec Daniil Medvedev, la relève est assurée

Djokovic US Open Medvedev

Avec cette victoire à l’US Open, Daniil Medvedev devient le troisième joueur russe à être sacré en Grand Chelem derrière les illustres Ievgeni Kafelnikov et Marat Safin. Depuis son arrivée sur le circuit ATP en 2014, le Moscovite est considéré comme l’un des plus grands espoirs du tennis mondial.

Battu par Novak Djokovic en finale de l’Open d’Australie en début d’année, Medvedev a finalement pu prendre sa revanche et ce titre va très certainement marquer un tournant dans sa carrière. Le Russe avait d’ailleurs annoncé la couleur dès le début du tournoi en affirmant sa volonté d’empêcher Novak Djokovic de gagner l’US Open.

Cette défaite cruelle pour le Serbe représente une victoire méritée pour son adversaire du jour. Daniil Medvedev a fait parler sa science du jeu en se positionnant de manière très reculée sur les services de Djokovic.

Longtemps impassible, le Russe s’est néanmoins fait rattraper dans le troisième set et l’idée d’une remontée fantastique du Serbe a commencé à germer dans les travées du court Arthur-Ashe. Il n’en fut rien et Rod Laver demeure toujours le seul joueur de l’ère Open à avoir réalisé le Grand Chelem, 52 ans après son exploit.

👌 Je profite du bonus de bienvenue de 400 CHF chez Bahigo !