La Super League, une pépinière pour les clubs internationaux

transferts Super League Suisse 2021/2022

C’est un phénomène apparu il y a quelques années et qui a véritablement pris de l’ampleur cet été : de nombreux joueurs prêtés ou passés par des grands clubs internationaux vont disputer la saison de Super League 2021/2022.

Pourtant classé 19ᵉ au coefficient UEFA, le championnat de Suisse devient donc une destination prisée par les jeunes talents. Ce nouveau phénomène nous laisse entrevoir une saison palpitante, mais soulève tout de même quelques interrogations.

1
  • Bonus de 50% jusqu'à 100CHF
  • Application mobile intuitive
  • 40 disciplines représentées
2
  • Pari gratuit offert de 200CHF
  • Cotes Améliorées Spéciales
  • Espace casino impressionnant
3
  • Bonus de 100% jusqu'à 250CHF
  • 38 disciplines représentées
  • Des cotes souvent élevées

L’arrivée de Sebastiano Esposito, un cas loin d’être isolé

Il est le symbole de ce mercato d’été 2021 en Suisse. Très vite présenté comme un grand espoir du football italien, Sebastiano Esposito (19 ans) n’a, pour le moment, pas réussi à s’imposer à l’Inter Milan. Le club nerazzurri compte néanmoins sur lui et l’a prêté successivement à la SPAL et au Venise FC pour lui permettre de s’aguerrir. Cette saison, le jeune attaquant va d’ailleurs faire l’objet d’un troisième prêt, cette fois-ci sous les couleurs du FC Bâle.

L’arrivée de Sebastiano Esposito est d’ailleurs loin d’être un cas isolé puisque d’autres jeunes joueurs ont été prêtés par des clubs internationaux durant l’intersaison : Darian Males (20 ans, Inter Milan), Luis Phelipe de Souza Figueiredo et Ousmane Diakité (20 ans chacun, RB Salzbourg), Leonhard Münst (19 ans, VFB Stuttgart) ou encore Jean Frédéric Kouadio N'Guessan (18 ans, OGC Nice).

Parmi les nouvelles recrues de la Super League, on retrouve également de jeunes joueurs passés par les plus grandes écuries européennes sans être parvenus à s’y imposer : citons notamment Trae Coyle (20 ans, ex-Arsenal), Sergio Lopez (22 ans, ex-Real Madrid), Maxen Kapo (20 ans, ex-PSG) et Liam Millar (20 ans, ex-Liverpool). Plusieurs facteurs peuvent expliquer ce mercato inédit en Suisse.

Des transferts en adéquation avec l’histoire de la Super League

jeunes talents Super League Suisse

L’an passé, les dix équipes de la Super League avaient essentiellement recruté au pays, puisant dans leurs propres centres de formation et dans le vivier de la Challenge League. Cet été, l’intérêt des grandes écuries européennes a toutefois bouleversé la période des transferts.

Il faut dire que le championnat de Suisse est désormais considéré comme un territoire propice au développement des jeunes talents. Ceux-ci ne disposent pas toujours d’un temps de jeu suffisant dans les grands clubs étrangers et rejoignent donc la Super League afin de favoriser leur progression.

Les récents exemples de Kevin Mbabu et de Djibril Sow, revenus au pays pour se révéler au plus haut niveau avant de s’envoler vers d’autres cieux, ont certainement contribué à donner à la Super League ce statut de pépinière de jeunes talents. Historiquement, le championnat a d’ailleurs permis l’éclosion de nombreux joueurs : Sonny Anderson, Ciriaco Sforza, Stéphane Chapuisat, Hakan Yakin, Mohammed Salah ou encore Xherdan Shaqiri, pour ne citer qu’eux.

Si ce mercato d’été nous laisse entrevoir une saison palpitante en Super League, avec la présence de jeunes joueurs talentueux, se pose la question de l’autonomie du championnat. Celui-ci ne serait donc vu que comme un laboratoire pour les écuries européennes, soucieuses de se délester de certains éléments en espérant éventuellement qu’ils se révèlent en Suisse.

Le fait que le Grasshopper et le Lausanne-Sport appartiennent respectivement aux propriétaires de Wolverhampton et de l’OGC Nice peut aussi être perçu comme un motif d’inquiétude… En attendant, les suiveurs du football suisse n’auront pas à bouder leur plaisir tant cette saison s’annonce passionnante à bien des égards.

➡️ N'attendez plus pour pariez sur la Super League en profitant du bonus de 400 CHF chez Bahigo !