Qui est Murat Yakin, le nouveau sélectionneur de la Suisse ?

Murat Yakin sélectionneur Suisse

Nommé le 9 août dernier en remplacement de Vladimir Petkovic, Murat Yakin est désormais le nouveau sélectionneur de la Suisse. Au vu du remarquable parcours de la Nati à l’Euro 2021, la tâche ne s’annonce d’ailleurs pas forcément aisée tant les attentes sont énormes.

Figure emblématique du football suisse, Murat Yakin a néanmoins accepté cette nouvelle mission et pourra s’appuyer sur toute son expérience pour la mener à bien… Portrait de celui qui a souvent été présenté comme une force trop tranquille.

1
  • Bonus de 50% jusqu'à 100CHF
  • Application mobile intuitive
  • 40 disciplines représentées
2
  • Pari gratuit offert de 200CHF
  • Cotes Améliorées Spéciales
  • Espace casino impressionnant
3
  • Bonus de 100% jusqu'à 250CHF
  • 38 disciplines représentées
  • Des cotes souvent élevées

Une belle carrière en tant que joueur

Une photo du journal Blick datant de 2003 montre Murat Yakin allongé dans un hamac accroché à un but. Cette publication déclenche la fureur de son entraîneur de l’époque Christian Gross, grand amateur de discipline. Parfois pointé du doigt pour ses quelques kilos en trop et son goût pour les sucreries, Murat Yakin incarne pourtant une certaine idée de la force tranquille.

Né en Suisse d’immigrés turcs, le défenseur central remporte 5 championnats nationaux sous les couleurs du Grasshopper et du FC Bâle. Ce joueur élégant se distingue par son charisme et son sens tactique, mais aussi par les liens étroits qu’il entretient avec son petit frère, le futur maître à jouer de la Nati Hakan Yakin.

Malgré plusieurs expériences poussives à l’étranger (Stuttgart, Fenerbahce, Kaiserslautern), Murat Yakin possède une grande expérience internationale avec 48 matchs disputés en Coupe d’Europe, dont 26 en Ligue des Champions, ainsi que 49 sélections sous les couleurs de la Nati (4 buts). Une blessure vient néanmoins mettre fin à sa carrière de façon prématurée à l’âge de 31 ans.

Murat Yakin Suisse

Un entraîneur respecté malgré quelques échecs

Son retrait des terrains pousse très vite Murat Yakin à endosser le costume d’entraîneur. D’abord adjoint au Grasshopper, il est ensuite nommé à la tête du FC Thoune et permet au club de remonter en Super League dès sa première saison. Après une expérience tout aussi satisfaisante au FC Lucerne, il rejoint le club phare du championnat et de sa ville natale, le FC Bâle.

C’est l’époque de la grande hégémonie du club bâlois sur le football suisse et Murat Yakin en profite pour glaner deux titres en Super League. Fort de ce bilan, il tente sa première expérience à l’étranger en rejoignant le Spartak Moscou. Malheureusement, le club russe échoue à la sixième place en championnat et ne se qualifie donc pour aucune compétition européenne. À l’issue de la saison, Murat Yakin est remercié par ses dirigeants et retourne en Suisse.

Ce passage manqué en Russie marque d’ailleurs un tournant dans la carrière du jeune entraîneur, qui enchaîne ensuite les expériences contrastées (Grasshopper, FC Sion) si l’on excepte deux passages corrects au FC Schaffhouse, en seconde division. Contre toute attente, l’Association Suisse de Football (ASF) fait alors appel à lui pour remplacer Vladimir Petkovic à la tête de la Nati, le Bosnien ayant décidé de rejoindre les Girondins de Bordeaux.

De grandes ambitions pour la Nati

Il s’agit d’une chance inespérée pour Murat Yakin, englué jusqu’à alors en Challenge League. Son aura en tant que joueur et ses premières années en tant qu’entraîneur ont certainement joué en sa faveur, de même que le refus d’Arsène Wenger de prendre les rênes de la sélection.

L’objectif premier du nouveau sélectionneur est de se qualifier pour la prochaine Coupe du Monde au Qatar, mais aussi de bien y figurer. Tombeurs de la France championne du monde et éliminés seulement aux tirs aux buts contre l’Espagne, les Suisses ont franchi un cap lors de l’Euro 2021.

Murat Yakin en est d’ailleurs bien conscient, lui qui a déclaré vouloir célébrer de nouveaux succès avec cette équipe talentueuse. Connu pour sa forte personnalité et sa volonté de produire du jeu, le nouveau sélectionneur aura des premiers éléments de réponse le 5 septembre prochain, avec un match très attendu face à l’Italie championne d’Europe…

👌 N'oubliez pas de parier sur le premier match de l’ère Yakin en profitant du bonus de 400 CHF chez Bahigo !