Notre avis sur le transfert de Cristiano Ronaldo en Arabie Saoudite

Cristiano Ronaldo Al-Nassr Arabie SaouditeCristiano Ronaldo Al-Nassr Arabie Saoudite

Après plusieurs semaines de tractation, Cristiano Ronaldo s’est officiellement engagé avec Al-Nassr, club évoluant dans le championnat d’Arabie Saoudite. Si le Portugais vient de signer un contrat record avec un salaire estimé autour de 200 millions d’euros par an, le choix de cette destination exotique déçoit de nombreux amateurs de football et semble indigne de la carrière de CR7. Pourtant, certains éléments permettent de mieux comprendre le choix de l’attaquant de 37 ans.

1 Bahigo
  • 10 CHF sans dépôt
  • 20 disciplines représentées
  • Nombreuses cotes boostées
2 bwin
  • Bonus de 100% jusqu'à 100CHF
  • Référence à l'échelle mondiale
  • 30 000 retransmissions sportives
3 22-Bet
  • Bonus de 100% jusqu'à 122CHF
  • Superbe programme de fidélité
  • Disponible en 60 langues

Une année 2022 terrible pour le Portugais

Revenu du côté d’Old Trafford à l’été 2021, Cristiano Ronaldo a réalisé une première saison de bonne facture avec le club qui l’avait révélé aux yeux du grand public quinze ans plus tôt. Auteur de 24 buts toutes compétitions confondues lors de la saison 2021-2022, le Portugais n’a toutefois pas permis à Manchester United de se qualifier pour la prochaine Ligue des Champions. C’est à partir de ce moment précis que la fin de carrière de CR7 a pris un mauvais tournant.

Désireux de jouer la Ligue des Champions à tout prix pour préserver son record de buts dans la compétition, le Portugais a entamé un bras de fer avec Manchester United à l’été 2022. Le nouvel entraîneur du club Erik Ten Hag semblait pourtant compter sur lui… CR7 s’est ensuite heurté au refus de tous les grands clubs européens et n’a pas eu d’autre choix que de rester à MU. Entre-temps, le nouveau coach mancunien avait eu le temps de construire son équipe.

Cristiano Ronaldo Arabie SaouditeCristiano Ronaldo Arabie Saoudite

En conséquence, Cristiano Ronaldo a traversé les six premiers mois de la saison 2022-2023 comme un fantôme. Cantonné au banc et décevant lors de chacune de ses apparitions, le Portugais a une nouvelle fois laissé libre cours à son ego, quittant Old Trafford prématurément avant la fin du match contre Tottenham et accordant une interview fracassante à Piers Morgan quelques jours après la trêve. Manchester United n’a donc pas eu d’autre choix que de résilier le contrat de CR7, celui-ci écornant quelque peu son image auprès des supporters.

La Coupe du monde au Qatar aurait pu servir d’échappatoire pour le Portugais. Il n’en a rien été : contesté au sein de la sélection avant même le début du tournoi, le natif de Funchal a inscrit un but sur penalty lors du premier match, mais s’est surtout distingué à travers des prestations décevantes. Relégué sur le banc à partir des huitièmes de finale, il n’a pu empêcher l’élimination des siens lors du tour suivant et a quitté le Mondial en larmes.

Les conséquences de son duel perdu face à Leo Messi

La carrière de Cristiano Ronaldo reste indissociable de celle de Lionel Messi. Certains observateurs estiment d’ailleurs que le Portugais a progressivement changé de style de jeu pour être capable d’inscrire autant de buts que le génie argentin. S’étant imposé une discipline quasiment unique dans l’histoire du sport, CR7 a longtemps réussi à faire illusion face à son rival désigné, et même plus encore. On parle tout de même du meilleur buteur de l’histoire du football !

La Coupe du monde 2022 semble néanmoins avoir désigné un vainqueur dans cette rivalité historique. Étincelant avec l’Argentine championne du monde, Lionel Messi a définitivement gagné sa place aux côtés des regrettés Pelé et Diego Maradona. Loin de l’agitation entourant la Pulga, Cristiano Ronaldo a forcément mal vécu la réussite de son rival. Son égo en a vraisemblablement pris un coup. Malgré tous les efforts inouïs déployés depuis le début de sa carrière, le Portugais a « perdu » son duel à distance avec l’Argentin. Par conséquent, il quitte symboliquement l’Europe en signe d’abdication.

Un choix regrettable, mais compréhensible

Cet hiver, les plus grands clubs européens ont une nouvelle fois fermé la porte à une arrivée de Cristiano Ronaldo. Un retour dans son club formateur, le Sporting, a commencé à faire rêver les supporters les plus romantiques. Pour faciliter un tel transfert, CR7 aurait dû consentir à une considérable baisse de salaire, ce qui aurait redoré son image et permis d’entrevoir une fin de carrière digne de sa légende. On se rappelle d’ailleurs que son compatriote Rui Costa avait effectué son grand retour à Benfica en 2006 en signant un chèque blanc.

"Au vu de son immense carrière, CR7 a gagné le droit de vivre ses dernières années professionnelles comme il le souhaite."

Cependant, Cristiano Ronaldo en a décidé autrement et ce choix reste compréhensible, à défaut d’être appréciable. Il convient de rappeler qu’aucun club européen n’était prêt à lui payer le même salaire que celui qu’il touchait dans ses clubs précédents. Ayant signé un contrat jusqu’en 2025 à hauteur de 200 millions par an, le Portugais a finalement trouvé chaussure à son pied avec Al-Nassr. Il devient par la même occasion le sportif le mieux payé au monde.

Désormais âgé de 37 ans, CR7 a gagné de nombreux trophées au cours de son immense carrière, avec notamment 5 Ligues des Champions, 5 Ballons d’Or et 1 Euro. Il a donc gagné le droit de vivre ses dernières années professionnelles comme il le souhaite. Après une année 2022 très compliquée, le Portugais a opté pour l’Arabie Saoudite. S’agit-il d’un adieu à l’Europe ? Rien n’est moins sûr : une clause de son contrat lui permettrait de jouer la Ligue des Champions avec Newcastle l’an prochain si le club anglais sous pavillon saoudien parvenait à se qualifier…