Pronostic Ballon d’Or : Qui en sortira vainqueur ?

Prono ballon d'or
Sous réserve d'évolution des côtes (22/10/21)
CompétitionBallon d'Or
HoraireLundi 29 novembre 2021 dès 20h30
Notre pronosticKarim Benzema vainqueur
Cote23 (misez 100 CHF et gagnez 2300 CHF)
BookmakerLibraBet Sports

Notre pronostic

Karim Benzema vainqueur
PARIER SUR LibraBet Sports

Les meilleures cotes

Bookmakers
Cote
Bonus
Je parie !
1
23
LibraBet SportsSi K. Benzema est élu Ballon d'Or, vous gagnez 23 X 100 = 2300 CHF
100€
2
23
SportazaSi K. Benzema est élu Ballon d'Or, vous gagnez 100 X 23 = 2 300 CHF
150$
Sous réserve d'évolution des cotes

Pronostic Ballon d’Or – Les points clés

  • Un quatuor de tête à départager (Messi / Lewandowski / Jorginho / Benzema)
  • L’Italie, Chelsea et l’Argentine mise en avant
  • 180 journalistes devront voter avant le 24 octobre prochain

Qui sont les nommés ?

Parmi les nommés, la majorité est évidemment italienne, champion d’Europe en titre l’oblige (5 prétendants au titre). Il y a Jorginho, qui fait office de candidat idéal au pays, après avoir remporté la Ligue des Champions avec Chelsea et le championnat d’Europe avec la Squadra Azzura.

Il y a aussi Gianluigi Donnarumma, le seul gardien présent dans la liste. Le portier a été étincelant tout au long de l’Euro, et a signé au Paris Saint Germain, après avoir été laissé libre par le Milan AC.

L’éternel paire de centraux Leonardo Bonucci et Girogio Chiellini sont évidemment présents, complémentaires à la Juventus Turin, et en équipe nationale. La révélation italienne Nicolo Barella est, lui aussi, dans la liste, fort de son titre en Série A avec l’Inter de Milan.

Les finalistes anglais sont eux aussi présents en masse, mais avec un candidat en moins que la Squadra Azzura. Parmi eux, un seul est champion d’Europe en titre avec son club, il s’agit de Mason Mount, qui a remporté la Ligue des Champions avec Chelsea.

Le milieu offensif est accompagné par un autre milieu offensif anglais, Phil Foden. Le Citizen, finaliste malheureux à deux reprises cette année, n’est pas le seul dans cette situation a être présent dans la liste, car Raheem Sterling est, lui aussi, candidat. L’inévitable Harry Kane est bien entendu dans la liste, malgré son début de saison décevant.

Voisin et régulièrement adversaires, le Portugal et l’Espagne partagent chacun trois candidats. Côté portugais, rien d’étonnant de voir Cristiano Ronaldo en tête de liste, qui a fait son grand retour à Manchester United. Avec lui, le patron de la défense de Manchester City, Ruben Dias, révélation de la saison après avoir quitté Benfica pour plus de 70 millions d’euros. Le maître a joué de Manchester United Bruno Fernandes n’est évidemment pas absent de la short-List.

Côté espagnol, quelques noms sont plus étonnants, commeGerard Moreno. Le buteur de Villarreal a réalisé la meilleure saison de toute sa vie, et est récompensé en voyant son nom dans la liste de la plus prestigieuse des récompenses individuelles.

Encore inconnu il y a à peine un an, le jeune prodige Pedri a joué plus de 65 matchs en une seule saison et reste une des seules satisfactions de la saison barcelonnaise. Enfin, le capitaine courage de Chelsea César Azpilicueta, vainqueur de la Ligue des Champions, est prétendant au titre final.

Côté français, trois joueurs sont là aussi présents, Ngolo Kanté, Kylian Mbappé, et Karim Benzema. Le premier n’est plus a présenté, héros de la Coupe du Monde 2018, chouchou de nombreux fans de football. Mais cette année, Kanté a encore réalisé une saison héroïque en étant élu homme du match lors des rencontres aller et retours face au Real Madrid en demi-finale et lors de la finale de la Ligue des Champions face à Manchester City.

« Le Génie français » Kylian Mbappé a encore une fois impressionné avec le Paris Saint Germain, et reste un prétendant malgré son penalty décisif manqué lors du match perdu face à la Suisse lors de l’Euro 2020.

Enfin Karim Benzema, actuellement sur un nuage est bien évidemment présent dans la liste, portant l’attaque du Real Madrid presque seul.

La Belgique, quart de finaliste de l’Euro, et l’Argentine, vainqueur de la Copa America, ont chacun deux joueurs présents. Côté belge, le maître à jouer de Pep Guardiola, Kévin de Bruyne est plus qu’un simple de joueur listé et espère bien remporter la compétition finale.

Romelu Lukaku, le géant belge a éclaboussé la planète football de son talent. Champion de Série A avec l’Inter de Milan, il a signé l’été dernier à Chelsea où il est reparti sur les mêmes bases. Côté argentin, le légendaire Lionel Messi espère remporter un 7ème Ballon d’Or, après avoir enfin ramené un titre international à l’Argentine (victoire en Copa America contre le Brésil). Lautaro Martinez, vainqueur de la Série A avec l’inter de Milan, est lui aussi un des artisans du succès argentin lors de la compétition sud-américaine.

Certains n’ont pas eu la chance de briller avec leur équipe nationale, comme Riyad Mahrez, et Mohamed Salah, qui n’avaient pas de compétitions avec leur pays cet été. Le premier a grandement contribué à la qualification en finale de la Champions de Manchester City, en éliminant notamment le Paris Saint Germain grâce à trois buts lors de la confrontation aller-retour.

L’égyptien Salah est lui dans la même situation, sa très bonne forme de la saison dernière et ses performances actuelles lui ont permis d’être nommé. Erling Haaland n’a pas pu briller lors de l’Euro, n’ayant pas su se hisser au tour principal avec la Norvège. Sa présence reste une formalité, tant le géant a éclaboussé le monde du football de son talent, en inscrivant 40 buts en 41 matchs, et en délivrant 8 passes décisives toutes compétitions confondues.

Dans un profil similaire, Robert Lewandowski s’érige lui en favori, avec des statistiques encore plus impressionnantes en ayant porté à bout de bras sa Pologne lors de l’Euro (3 buts en 3 matchs). Au total, le buteur de 33 ans a inscrit 41 buts et a délivré 7 passes décisive en championnat, en seulement 29 matchs, TITANESQUE.

Le magicien Neymar est, lui aussi, dans la liste, malgré des prestations en demi-teinte, une finale de Copa America perdue, et une élimination en demi-finale de Ligue des Champions. Luis Suarez doit sa présence à son transfert à contrecœur à l’Atlético de Madrid à l’été 2020 qui a aboutit à une saison incroyable, couronné d’un titre de Liga.

Un de ses concurrents de Liga, vainqueur du dernier Ballon d’Or, Luka Modric, est de nouveau présent dans la short-List, mais semble moins armé que ses concurrents. Enfin, Simon Kjaer, capitaine du Danemark lors de l’été dernier ne doit sa présence qu’à son acte héroïque lors du malaise de son ami et coéquipier Christian Eriksen, mais ne devrait pas apparaître dans le haut de la liste.

Qui aura le Ballon d’Or ? Notre conclusion

Parmi la liste des 30 nommés, quatre d’entre eux semblent sortir du lot selon nos experts :

  • Lionel Messi : considéré par beaucoup de spécialistes et de supporters comme le meilleur joueur de football de l’histoire du football, la Pulga part avec un avantage non négligeable. Même s’il ne réalise pas la meilleure saison de sa carrière, le lutin de Buenos Aires a de grands partisans, qui seraient prêts à l’élire pour la 7ème fois par son aura et tout ce qu’il représente. Meilleur buteur de Liga, titré pour la première fois avec l’Argentine, Lionel Messi n’a pas encore marqué le Paris Saint Germain de son empreinte depuis son arrivée en grande pompe l’été dernier.
  • Robert Lewandowski : grand perdant de l’annulation du Ballon d’Or de l’année dernière, le buteur polonais a récidivé ses performances XXL cette saison, en marquant en moyenne toutes les 60 minutes en Bundesliga, et en battant le record de Gerd Müller qui semblait pourtant inatteignable (il a inscrit 41 buts en une seule saison de championnat allemand, une performance d’autant plus impressionnante qu’il n’a joué que 29 matchs. Son seul point faible, c'est son parcours en demi-teinte en Ligue des Champions et son élimination en quart de finale face au Paris Saint Germain. Il ne pouvait cependant pas se battre puisqu’il était blessé, tout comme Serge Gnabry, Douglas Costa, Leon Greta, Marc Roca, Nicklas Süle, ou Corentin Tolisso.
  • Jorginho : seul joueur présent dans la liste (Emerson est, lui aussi, dans ce cas, mais n’est pas présent dans la liste) ayant remporté les deux grandes compétitions cette année (l’Euro et la Ligue des Champions). Pièce maîtresse de Thomas Tuchel à Chelsea et de Roberto Mancini en sélection, Jorginho n’est cependant pas un milieu mis en avant sur le terrain et son palmarès pourrait ne pas suffire aux yeux des 180 journalistes choisis pour élire le prochain Ballon d’Or
  • Karim Benzema : de retour avec les bleus, le buteur du Real Madrid a impressionné cette saison. Pas récompensé durant l’Euro malgré de bonnes prestations, il s’est rattrapé récemment en remportant la Ligue des Nations, notamment grâce à un superbe but en finale. Auteur d’une bonne saison l’année dernière, il peut combler son armoire à trophée vide en club, par un début de saison tonitruant. À l’heure on nous rédigeons ce pronostic, « Benzé » a inscrit 9 buts et délivré 7 passes décisives en 8 rencontres. Si l’on additionne ces statistiques à la victoire en Ligue des Nations encore toute fraîche, on se rend compte qu’il pourrait bénéficier d’un timing particulièrement favorable.

Chacun pourra alors se faire son avis sur le sujet, mais ce n’est pas la question. Ce qu’il faut savoir et comprendre, c’est que ce sont des journalistes qui votent, et qu’ils ont jusqu’au 24 octobre pour le soumettre.

Comme cela est souvent arrivé, le raisonnement des votants devrait donc être obscurci par la culture de l’instant et ce timing devrait profiter au buteur français. Si vous aviez encore quelques doutes sur le sujet, l’énorme cote devrait finir de vous convaincre.

PARIER SUR LibraBet Sports