Surebet : gagnez vos paris sportif à tous les coups

Betting Exchange Betting Exchange

Auteur: Ireneo Calabrese|

Les paris sportifs possèdent leur propre langage, avec de nombreux termes parfois peu évidents à comprendre au premier abord. C’est pour cela que vous avez tout intérêt à vous appuyer sur un guide des paris sportifs comme le nôtre. Aujourd’hui, nous allons vous parler du Surebet et du Betting Exchange, deux termes sans aucun lien mais qui font beaucoup parler d’eux. A ce sujet, il est étonnant que les parieurs les confondent car ces deux concepts sont diamétralement opposés. Nous allons vous les expliquer simplement.

Le Surebet, pour des paris sûrs en toutes circonstances

Dans le mot « Surebet », on trouve le terme anglophone « sure ». Ici, si vous appliquez cette technique correctement, vous devriez obligatoirement en retirer des gains. Le concept est simple : parfois, les bookmakers du net sont en opposition totale sur les cotes qu’ils publient. Ainsi, il n’est pas rare de trouver des bookmakers qui déclarent l’équipe A gagnante alors que d’autres se prononceront plutôt pour l’équipe B. Dans ce cas de figure, vous ne saurez plus vers quelle cote vous tourner ! Eh bien c’est là que le « Surebet » entre en scène.

Vous allez profiter de ces différences de cotes entre le différents bookmakers pour miser sur tous les résultats de la rencontre, et donc vous assurer un gain quel que soit le résultat final de la rencontre. Bien évidemment, les cas de surebets sont assez rares, et il convient donc de savoir les repérer rapidement pour pouvoir en profiter. Contrairement à la France, les joueurs suisses auront généralement plus de possibilités de trouver un surebet, les cotes étant plus élevées que chez les voisins français.

Faites un calcul surebet pour repérer les matchs à surebet

Les parieurs expérimentés arrivent parfois à détecter les situations de surebet sans faire de calcul. La meilleure méthode reste tout de même d’utiliser un calcul simple et rapide pour s’assurer du surebet et calculer les gains à venir. Voici la formule mathématique à appliquer :

(1/cote A) + (1/cote B) + (1/cote C)

Si le résultat de ce calcul est inférieur à 1, alors vous êtes en présence d’un surebet. Si vous obtenez une valeur de 0.80, cela veut dire que vous faites face à un surebet de 20%. En misant au total 1000 CHF, vous gagnerez par exemple 200 CHF peu importe le résultat de la partie !

Exemple de surebet

Pour être certain de comprendre comment parier un surebet lorsque vous naviguez sur les sites de paris sportif, nous allons vous présenter un exemple concret de sure bet.

Vous repérez un match de Liga entre le FC Barcelone et l’Atletico Madrid. Les cotes du match sur le bookmaker Bahigo sont les suivantes :

  • Victoire du FC Barcelone : 1.75
  • Match nul : 3.90
  • Victoire de l’Atletico Madrid : 4.50

En appliquant le calcul surebet, on obtient : (1/1.75) + (1/3.90) + (1/4.50) = 1.05. Ce résultat étant supérieur à 1, vous n’êtes donc pas face à un surebet.

Cependant, en parcourant les autres bookmakers en ligne, on peut s’apercevoir que certains d’entre eux proposent des cotes plus élevées sur certains résultats. Voici les meilleures cotes pour chaque résultat :

  • Victoire du FC Barcelone : 1.95 sur Betway
  • Match nul : 4.40 sur 22 Bet
  • Victoire de l’Atletico Madrid : 4.50 sur Bahigo

En reprenant le calcul précédent, on obtient cette fois : (1/1.95) + (1/4.40) + (1/4.50) = 0.96. Nous voici donc face à un surebet de 4%. En misant au total 1000 CHF, le parieur remportera donc 40 CHF à coup sûr !

Techniques pour trouver facilement un surebet

Vous l’aurez compris, le surebet constitue un moyen efficace de gagner de l’argent. Néanmoins, les repérer prend du temps et peut parfois être difficile. Heureusement, certaines techniques existent et vous permettront d’optimiser vos chances de trouver un sure bet :

  • Comparateur de cotes : plutôt que consulter manuellement les cotes de chaque bookmaker en ligne, utilisez un comparateur de cote qui vous indiquera avec précision quel opérateur propose la meilleure cote pour tel résultat.
  • Calculateur de surebet : pour vous éviter d’avoir à effectuer le calcul mathématique, il existe sur le web des calculateurs de surebet. En entrant les cotes de la rencontre, ces outils vous indiquent automatiquement si vous êtes face à un surebet. Petit bonus : le calculateur de surebet vous dira également comment répartir vos mises sur chaque résultat du match.

Avantages et inconvénients du Surebet

Pour faire un bilan complet de la technique du surebet, nous allons désormais vous présenter ses avantages et ses inconvénients :

Avantages Inconvénients
Gagner de l'argent de manière certaine Nécessité de miser gros pour gagner de bonnes sommes
Faire grossir sa bankroll Demande du temps pour repérer les surebets
Pas de stress du résultat Besoin de miser rapidement dans certains cas

Le Betting Exchange, renversez les rôles

Eh oui, le Betting Exchange n’a rien à voir avec le Surebet. Il s’agit de deux termes complètement indépendants l’un de l’autre. Ici, c’est plus vers les autres parieurs que vous allez vous tourner pour effectuer vos paris et le bookmaker n’interviendra pas dans l’opération, si ce n’est pour l’organiser et la contrôler.

On trouve deux types de paris dans le cadre du Betting Exchange :

  • Le back : c’est le plus simple des paris, et il reprend un système que vous connaissez déjà. Vous allez miser une somme sur une rencontre avec une cote qui vous est proposée par un autre parieur. Par exemple, si vous pariez 50 CHF et que la cote est fixée à 3, vous remporterez 150 CHF si votre pari s’avère exact, mais si vous n’aviez pas prédit correctement le cours du match, vous perdrez vos 50 CHF.
  • Le lay : alors que d’habitude, vous misez pour qu’un évènement se produise, là vous misez sur le fait que l’événement ne se produira pas. Prenons un exemple, cela vous parlera mieux. Un match Real Madrid - Manchester United par exemple. Vous pensez que le Real va gagner, alors en lay, vous misez contre Manchester United. Disons que vous misez 20 CHF pour une cote en lay à 3. Si le Real gagne ou fait un nul, alors vous empochez vos 20 CHF, mais si Manchester gagne, alors vous devrez 40 CHF au parieur qui avait pris le pari (20 CHF X 3 = 60 – 20 CHF de mise = 40 CHF).

Donc dans un cas, vous êtes le parieur et dans l’autre cas, vous devenez en quelque sorte le bookmaker. Avec un peu de pratique et d’expérience, vous pourrez réaliser d’excellentes opérations avec ces techniques.

Ireneo Calabrese (1).jpg

Ireneo Calabrese, votre expert en paris sportifs et la force stratégique derrière PronostiquerEnSuisse.com. À 42 ans, ce Lausannois d'origine combine une expertise financière avec une réelle passion pour le sport et les chiffres. Diplômé de l'une des plus prestigieuses écoles de commerce de la Suisse, HEC Lausanne, Ireneo a apporté son savoir-faire en économie et en statistiques dans le monde du conseil financier sportif avant de se consacrer pleinement à l'analyse des paris sportifs.