Surebet et Betting Exchange : les raisons de la confusion

Betting Exchange

Les paris sportifs possèdent leur propre langage, avec de nombreux termes parfois peu évidents à comprendre au premier abord. C’est pour cela que vous avez tout intérêt à vous appuyer sur un guide des paris sportifs comme le nôtre. Aujourd’hui, nous allons vous parler du Surebet et du Betting Exchange, deux termes sans aucun lien mais qui font beaucoup parler d’eux. A ce sujet, il est étonnant que les parieurs les confondent car ces deux concepts sont diamétralement opposés. Nous allons vous les expliquer simplement.

Le Surebet, pour des paris sûrs en toutes circonstances

Dans le mot « Surebet », on trouve le terme anglophone « sure ». Ici, si vous appliquez cette technique correctement, vous devriez obligatoirement en retirer des gains. Le concept est simple : parfois, les bookmakers du net sont en opposition totale sur les cotes qu’ils publient. Ainsi, il n’est pas rare de trouver des bookmakers qui déclarent l’équipe A gagnante alors que d’autres se prononceront plutôt pour l’équipe B. Dans ce cas de figure, vous ne saurez plus vers quelle cote vous tourner ! Eh bien c’est là que le « Surebet » entre en scène.

Pour assurer vos mises, des sites vous permettent de parier sur des rencontres dites sûres. Ils vous mâchent le travail après avoir réalisé une comparaison assidue des différents paris et cotes proposés sur le marché. Vous n’avez plus qu’à faire confiance à leur expertise et le tour est joué ! Bien évidemment, si vous avez du temps à perdre, vous pouvez vous-même vous improviser comparateur de cotes mais soyez conscient que c’est un travail titanesque qui vous attend.

Le Betting Exchange, renversez les rôles

Eh oui, le Betting Exchange n’a rien à voir avec le Surebet. Il s’agit de deux termes complètement indépendants l’un de l’autre. Ici, c’est plus vers les autres parieurs que vous allez vous tourner pour effectuer vos paris et le bookmaker n’interviendra pas dans l’opération, si ce n’est pour l’organiser et la contrôler.

On trouve deux types de paris dans le cadre du Betting Exchange :

  • Le back : c’est le plus simple des paris, et il reprend un système que vous connaissez déjà. Vous allez miser une somme sur une rencontre avec une cote qui vous est proposée par un autre parieur. Par exemple, si vous pariez 50 CHF et que la cote est fixée à 3, vous remporterez 150 CHF si votre pari s’avère exacte, mais si vous n’aviez pas prédit correctement le cours du match, vous perdrez vos 50 CHF.
  • Le lay : alors que d’habitude, vous misez pour qu’un évènement se produise, là vous misez sur le fait que l’événement ne se produira pas. Prenons un exemple, cela vous parlera mieux. Un match Real Madrid - Manchester United par exemple. Vous pensez que le Real va gagner, alors en lay, vous misez contre Manchester United. Disons que vous misez 20 CHF pour une cote en lay à 3. Si le Real gagne ou fait un nul, alors vous empochez vos 20 CHF, mais si Manchester gagne, alors vous devrez 40 CHF au parieur qui avait pris le pari (20 CHF X 3 = 60 – 20 CHF de mise = 40 CHF).

Donc dans un cas, vous êtes le parieur et dans l’autre cas, vous devenez en quelque sorte le bookmaker. Avec un peu de pratique et d’expérience, vous pourrez réaliser d’excellentes opérations avec ces techniques.

Vous avez saisi toutes les subtilités des paris sportifs ?

Consultez les articles ci-dessous pour en apprendre encore plus sur les paris sportifs :